vendredi 3 juillet 2020

Les courses

La plupart des déchets que l'on produit viennent de notre cuisine (c'est pas pour rien que les poubelles sont dans cette pièce de la maison !)

C'est donc au moment des courses qu'il faut faire attention !

Vous avez la possibilité d'acheter en grands conditionnements plutôt qu'en petit, ça fait déjà moins d'emballage !

Mais ma solution est maintenant radicale : que du vrac (ou du moins le plus possible !)

Quand je vais faire mes courses, c'est une organisation à prendre, j'ai toujours dans ma voiture un sac solide (voire plusieurs), des boîtes à œufs, des sacs en tissus de différentes tailles (que j'ai cousu moi même) et des boîtes en plastique !



Pour les œufs, fruits et légumes je vais directement chez mon petit producteur qui vend sur son exploitation.
Au moins je sais que c'est local (moins de transport), frais (le voir arracher ses radis, les laver et les donner aux clients en très peu de temps, je peux dire que le goût s'en ressent !) et de saison
C'est ce dernier point qui est important pour moi et je peux dire que sur ça j'ai beaucoup changé ! Acheter des tomates en hiver, on sait que ça viendra de très loin, tout comme l'aubergine ou la courgette ! 



Mes sacs en tissus me servent à mettre fruits, légumes,, bonbons, riz, pâtes et autres produits secs. J'en avais prévu 10 mais je vais devoir en coudre plus car mine de rien ça se remplit vite ! Et une fois à la maison je mets dans des bocaux que je trouve en trocs et puces !




NB : Les sacs sont fait à partir de vieux vêtements que je ne mettrais plus ! Tout se recycle !

Dans mes boites en plastique, tout ce qui est dit "humide" : fromages à la coupe (en supermarché ou ailleurs), traiteurs, etc. On peut s'en servir aussi pour y mettre de la viande ou du poisson mais moi je n'en mange pas, les rares fois où j'en achète c'est pour Victor.
Pour certains fromages nous avons la chance en Bretagne d'avoir pas mal de producteurs pas très loin de la maison. C'est bon, local  et ça renforce les liens, la productrice me reconnait toujours quand je rentre dans sa boutique !




Pour les courses il faut vraiment s'organiser, savoir où l'on va acheter tel ou tel produit, et organiser son parcours : le producteur de légumes, la Biocoop, le supermarché classique, etc.

Mais le plus important c'est de faire une liste (écrire de bas en haut pour n'utiliser que ce qu'il faut de papier, et utiliser des papiers destinés à la poubelle sur lesquels ont peu écrire au verso !)

Ce qu'il y a de mieux au final c'est la réaction des gens ! 

Je pense à la dame au rayon fromage à la coupe de Geant Lanester avec qui je suis restée discuter et qui a prit plaisir à remplir mes boîtes de fromages ! Impressionnée par cette initiative elle en parlait à d'autres clients après mon départ ainsi qu'à ses collègues ! Maintenant j'aime y aller et voir son sourire !

Il y a aussi d'autres personnes qui trouvent ça bizarre. Comme le boulanger à qui j'ai demandé de mettre les pains au chocolat directement dans mes sacs en tissus : "mais je mets d'abord dans mon sac en papier?", ou alors à une autre boulangerie où j'ai demandé une baguette mais sans emballage autour : "mais c'est juste une feuille de papier !"

Ou encore hier, à la mercerie, où j'ai demandé à la vieille dame de ne pas mettre de sac, qui insistait, à qui j'ai expliqué mon initiative zéro déchet et qui m'a répondu sèchement "oui ben nous on est pas zéro déchet !" Heureusement que sa fille lui a dit "maman, la dame t'a dit pas de sac !"

Le mot clé : REFUSER ! 

Hier, nous sommes allés manger une glace à Larmor-Plage, la dame a voulu me mettre une serviette autour de ma glace et a fait une drôle de tête quand je lui ai dit que je n'en voulais pas !
Ou encore, un apéro chez mon père où j'ai refusé la paille qui irait dans mon mojito (mais là, la famille connait mon nouveau mode de vie et comprend !)

En résumer, il faut toujours se dire que même si c'est un tout petit emballage, ça se rajoute à pleins de petits qui font des gros ! Refuser c'est la clé !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire